bouton abonnement gauche fr

image bouton annonces agricoles

publier annonce sur caraibe agricole

↓  cliquez pour agrandir  ↓ AgriProtec

Météo par ville, région, pays


boutons acces page meteo fr

↓  cliquez pour agrandir  ↓ pub footer 2

01 mars

La mobilisation des producteurs pour une banane française équitable !

Écrit par 

C’est devenu une tradition. Chaque année la banane de Guadeloupe et de Martinique est présente sur le salon de l'Agriculture. Et trois ans après avoir lancé la banane française, cette année les producteurs de Guadeloupe et Martinique ont lancé une marque de banane équitable.

Un concept qui sera sur le marché en mai 2018!!

Qui serait mieux placé que Eric de Lucy pour présenter cette nouvelle marque de banane. Et de surcroît à deux ministres Annick Girardin, celle des outre-mer, et son collègue de l’agriculture Stéphane Travert. Le président de l’Ugpban entouré de plusieurs de ses collaborateurs et de producteurs de Guadeloupe et de Martinique a donc trouvé les mots qu’il faut pour présenter la banane équitable. Cette nouvelle appellation permettra de vendre la production 5 centimes d'euros plus cher, soit 50 centimes ; la banane francisé est vendue 45 centimes. “ On s’est inscrit dans une nouvelle démarche avec pas moins de 400 planteurs. L’idée est d'assurer un prix fixe au producteur à l'année.

La contractualisation sera au minimum de 3 ans, pour sécuriser ceux qui tenteront l'aventure”’a expliqué sur Rci Martinique Jean Claude Marraud des Grottes de l'union des producteurs. Avant de préciser le versement d’une prime annuelle dont les agriculteurs décideront de l'affectation.” La production étant difficile et devant faire face à la concurrence, la profession tente régulièrement d’innover pour mieux pénétrer la marché. On se souvient de l’ambiance qui avait régné il y a trois ans sur le strand de la banane quand les producteurs avaient présenté la banane française. Presque 600 d’entre eux s’étaient engagés dans cette voie. Ce que Eric de Lucy avait présenté comme une espèce de patriotisme économique. Et les supermarchés avaient jouer le jeu en acceptant par exemple d’apporter des petites améliorations dans la présentation du produit et des étales dans les magasins. Une chose certaine, la mobilisation est assez forte chez les planteurs de banane.

Ils espèrent produire près de 10 000 tonnes de banane équitable par an.

Si tout se passe bien pour la profession dans les deux mois à venir, les planteurs de banane vont expédier leurs production. A l’issue de cette visite sur le stand de la banane, Éric de Lucy, ses Collaborateurs et le président la Région de Guadeloupe Ary Chalus se sont longuement entretenus en privé avec les deux ministres. Et la banane et l’ avenir du secteur ont forcément été au centre des discussions…

Lu 136 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Trouvez : articles - vidéos - agenda

Date de publication

La Minute Verte

Sebastien FRANCOIS LOUISON
Vidéos

Sebastien FRANCOIS LOUISON

La Filière « Banane de Guadeloupe et de Martinique » a beaucoup à offrir, notamment aux jeunes à la recherche…

577
Sebastien FRANCOIS LOUISON
Vidéos

Sebastien FRANCOIS LOUISON

La Filière « Banane de Guadeloupe et de Martinique » a beaucoup à offrir, notamment aux jeunes à la recherche…

577

Notre page facebook

Inscrivez vous et recevez nos Newsletter spéciales

QUI SOMMES NOUS

Site d'information et d'actualité sur le monde Agricole de la Caraïbe. Rencontres avec les hommes et les femmes qui font la Ruralité dans la Caraïbe.
Innovation, recherche, environnement, biodiversité, produits pays, escale gourmande, bien-être … Découvrez la diversité de notre agriculture !

boutons partenaires footer

instagram footer

PUBLICITE

PhytoCenter site agricole caraibe