bouton abonnement gauche fr

image bouton annonces agricoles

publier annonce sur caraibe agricole

↓  cliquez pour agrandir  ↓ AgriProtec

Météo par ville, région, pays


boutons acces page meteo fr

↓  cliquez pour agrandir  ↓ pub footer 2

12 septembre

Assemblée générale de la SICA LPG

Écrit par 

L’exercice 2015 de la SICA LPG a été marqué par une forte baisse des tonnages liée à une sécheresse exceptionnelle. Et le projet « Cap 100 000 tonnes » est aujourd’hui bloqué.

SICALPG1L’assemblée générale ordinaire de la SICA Les Producteurs de Guadeloupe s’est tenue le 20 juin 2016, à la Maison de la Banane, à Trois-Rivières. Les comptes de l’exercice 2015 ont été approuvés, avec un résultat net de 882 599 €, en recul de 12 % par rapport à 2014. Les volumes commercialisés sont passés de 73 594 tonnes en 2014 à 63 782 t en 2015 (dont 61 121 t à l’export), soit un recul de près de 10 000 t (-13,3%). Une première depuis l’épisode des cendres volcaniques de Montserrat en 2010. Cette baisse s’explique principalement par l’exceptionnelle sécheresse subie l’an dernier, qui a entraîné des pertes de l’ordre de 5 500 tonnes, touchant près d’un producteur sur deux. S’y ajoutent près de 2 300 tonnes de pertes liées aux pratiques culturales mises en œuvre pour lutter contre la cercosporiose noire. Enfin, certains planteurs, qui en 2014 avaient produit au-delà de leur référence (mais sans percevoir l’aide POSEI sur le surplus) n’ont pas réitéré ce risque en 2015, préférant réduire leur surface, et donc leur production. Petite consolation : le prix moyen de vente des bananes à l’export a progressé de 24 €/T (618 €/t en 2015 contre 586 €/T en 2014).

« Cap 100 000 tonnes » : l’impasse
Le projet de la SICA LPG, de produire 100 000 t de bananes d’ici 2020 est aujourd’hui dans l’impasse, faute de financement. Il s’agit de financer l’équivalent de l’aide POSEI (404 €/t) au-delà du quota de 77 800 tonnes, soit environ 9 M€ par an pour les 23 000 tonnes supplémentaires. Le Président de la Région Guadeloupe, Monsieur Ary CHALUS, s’est engagé (comme l’avait fait son prédécesseur le Président Victorin LUREL) sur une contribution de la collectivité (qui pourrait atteindre la moitié du coût). Mais l’Etat, arguant une situation budgétaire très tendue, refuse de financer ce projet aux côtés de la Région.
En contrepartie, L’Etat propose un financement du projet sur l’enveloppe actuelle de l’aide POSEI versée par l’Union Européenne, qui serait basé sur les deux solutions suivantes : d’une part un plus fort couplage de l’aide (ce qui revient à diminuer le montant unitaire de l’aide à la tonne produite) et d’autre part une actualisation des références entre la Guadeloupe et la Martinique. La SICA LPG rejette en bloc ces deux propositions.

Lu 1570 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)

Trouvez : articles - vidéos - agenda

Date de publication

La Minute Verte

Banamart volet 4 : Musée de la Banane en Martinique
Vidéos

Banamart volet 4 : Musée de la Banane en Martinique

Retrouvez l’épisode vidéo numéro 4 de notre série web produite par BANAMART consacré à la découverte du Musée de la…

412
Banamart volet 4 : Musée de la Banane en Martinique
Vidéos

Banamart volet 4 : Musée de la Banane en Martinique

Retrouvez l’épisode vidéo numéro 4 de notre série web produite par BANAMART consacré à la découverte du Musée de la…

412

Notre page facebook

Inscrivez vous et recevez nos Newsletter spéciales

QUI SOMMES NOUS

Site d'information et d'actualité sur le monde Agricole de la Caraïbe. Rencontres avec les hommes et les femmes qui font la Ruralité dans la Caraïbe.
Innovation, recherche, environnement, biodiversité, produits pays, escale gourmande, bien-être … Découvrez la diversité de notre agriculture !

boutons partenaires footer

instagram footer

PUBLICITE

PhytoCenter site agricole caraibe