L’aquaponie un nouveau mode de production

Écrit par 

Pour le particulier soucieux de respecter l’environnement et de manger sainement ou pour l’agriculteur qui cherche à diversifier sa production, l’aquaponie est un procédé parfaitement adapté et efficace qui semble faire des émules dans l’archipel.

L’aquaponie est un savant mélange d’aquaculture et de culture hors-sol. En Guadeloupe, la technique a séduit quelques passionnés qui ont créé, en 2016, l’association Aquaponie Antilles et depuis ont su convaincre particuliers, agriculteurs et collectivités de l’adopter. «l’aquaponie, explique Karim Kebaili, un des membres fondateurs, consiste à dupliquer un écosystème humide. Dans cet écosystème, nous allons réintroduire des poissons, des plantes et des bactéries». Le principe est simple : les poissons font leur déjection dans l’eau, qui sont alors transformées par les bactéries et le mélange qui en ressort est assimilé par les plantes qui vont s’en nourrir et du même coup vont assainir l’eau qui restera toujours limpide. Il va manquer aux plantes simplement du potassium que l’on retrouve dans les peaux de bananes bio séchées qui seront rajoutées à l’eau et pour le calcium, il suffit de verser dans le bac un peu de sable de Grande-Terre chargé de corail. Et au final la croissance des plantes est même plus rapide qu’en terre.

Rien ne se perd

«Nous avons lancé le procédé à l’échelle du particulier avec des installations ne dépassant pas 2 m2 au sol, soit à partir d’aquarium mais le plus souvent de matériaux recyclés issus des déchets industriels». Ainsi pour les bacs de filtration, ce sont souvent de gros bidons bleus industriels de 200 L, qui une fois vide sont jetés. Dans ce système, trois modules sont nécessaires : le bac d’élevage à poissons, celui des plantes qui sont maintenues en suspension dans l’eau ou immergées sur des graviers, et enfin le bac à filtration pour l’élevage de bactéries. Dans 1 m3 d’eau, il est possible de produire jusqu’à 50 kg de poissons dans l’année. Pour la production de plantes c’est trois fois plus, aussi bien des plantes aromatiques, ornementales que des légumes. En fait, il n’y a pas de restriction à partir du moment où elles ont de quoi se nourrir. La seule limite c’est de ne jamais faire intervenir des pesticides dans le processus. C’est donc une technique très écologique.

L’aquaponie au secours des agriculteurs

Pour des terres chlordéconées ou absolument pas fertiles, l’aquaponie offre la possibilité de faire pousser les plantes hors sol c’est-à-dire sans aucun risque de contamination et c’est aussi une réponse lorsque le terrain est trop appauvri. Les cultures grandissent exclusivement dans l’eau sans aucun apport de terre. C’est aussi une formidable barrière contre les ravageurs comme les escargots ou les fourmis manioc. D’ores et déjà certains agriculteurs limités dans leur diversification ont fait appel à cette technique. C’est le cas à Gourbeyre. Un exploitant spécialisé dans la production de christophines en raison de ses terres empoisonnées, a le projet de construire une ferme en aquaponie de 200 m2 pour se lancer dans le maraîchage. On retrouve un projet similaire à Sainte-Rose. En milieu urbain, en partenariat avec Cap Excellence, il est prévu sur le toit d’un immeuble, l’installation d’un espace de production, d’ici la fin de l’année.
Une technique basée avant tout sur le bon sens qui démontre à quel point nous sommes tous demandeurs d’un retour vers la simplicité, le bon, le sain.

Marie-France Grugeaux-Etna

Lu 188 fois
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Trouvez : articles - vidéos - agenda

Date de publication

bouton abonnement gauche fr

videotheque portail fr

bouton dossiers fr

bouton annuaire agricole fr

bouton partenaires caraibe agricole fr

bouton agenda fr

petites annonces agricoles

Page Météo, recherche par ville, région, pays

↓  cliquez pour agrandir  ↓ pub footer 2

Inscrivez vous et recevez nos Newsletter spéciales

QUI SOMMES NOUS

Site d'information et d'actualité sur le monde Agricole de la Caraïbe. Rencontres avec les hommes et les femmes qui font la Ruralité dans la Caraïbe.
Innovation, recherche, environnement, biodiversité, produits pays, escale gourmande, bien-être … Découvrez la diversité de notre agriculture !

boutons partenaires footer

instagram footer

PUBLICITE

PhytoCenter site agricole caraibe