SYLAP un développement concerté

Écrit par 

Lors de sa création en 1998, le groupement SYLAP comptait 7 éleveurs adhérents ; aujourd’hui ils sont 13, répartis sur toute la Guadeloupe, de Vieux-habitants, Baillif, Capesterre, Sainte Anne, Anse-Bertrand, Lamentin, Baie-Mahault, Sainte-rose et Abymes.

lapin1Les élevages sont de taille moyenne, de 50 à 200 cages mères. En 2000, la coopérative employait 1 technicien. En 2012, elle peut compter sur un technicien, une secrétaire comptable, une animatrice commerciale, 3 employés à l’abattoir et un chauffeur livreur. «Ce personnel suit des formations en métropole, Martinique et Guadeloupe pour tirer le maximum des outils que nous avons à notre disposition » explique Yvan SALLARSAÏB, président du SYLAP.
Faire connaitre le lapin aux enfants
Le groupement propose à ses adhérents un encadrement technique, sanitaire et administratif. S’occupe de l’abattage et de la commercialisation de la viande sous le nom de Cunigua, aux Grandes et moyennes surfaces, boucheries de proximité, et même aux caisses des écoles. «Nous avons ainsi entrepris auprès des communes une démarche commerciale pour faire manger du lapin aux enfants. La caisse des écoles de Capesterre propose un menu à base de lapins une fois par mois. Nous travaillons aussi avec la caisse des écoles de Petit-Bourg, et nous sommes en pleine discution avec celles de Baie-Mahault et Lamentin » précise Yvan Sallarsaïb.
Une viande qui plaît au consommateur
Pour la transformation de la viande, un atelier de découpe existe depuis 2009, contigu à l’abattoir au Lamentin, toutefois la capacité de l’abattoir limite la production en temps et en heure. C’est pourquoi nous sommes partie prenante du projet de mise en place par l’AGC volaille d’une chaîne d’abattage poulet et d’une chaîne d’abattage lapins. Sur les six premiers mois de 2012, la production a connu une hausse par rapport à la même période de 2011 (2011 : 12 474 lapins, 2012 15000 sur le premier semestre). Il faut savoir que 75% des ventes se font en Grande et Moyenne Surface.

Une convention sanitaire efficace
Depuis 2011, un Plan Sanitaire Elevage a été mise en place en partenariat avec IKARE, par Bernadette Le Normand (vétérinaire de métropole spécialiste du lapin) et Tony Minatchy (Vétérinaire). Une fois par an, elle fait le tour des élevages, une manière de réactualiser les protocoles sanitaires. «Nous avons ainsi de meilleurs résultats, constate Yvan SALLARSAÏB, dont une baisse de la mortalité et des effets immédiats sur la qualité des femelles et des reproducteurs dans un milieu local où les conditions climatiques ne sont pas forcément très favorables (nous avons des élevages ouverts où les animaux sont intégrés à leur milieu)».
Développer l’insémination artificielle
Le développement de l’insémination artificielle fait partie des grands objectifs de la coopérative. Un atelier mâle mutualisé a été créé. A l’heure actuelle 50% des adhérents ont choisi d’être intégrés à ce dispositif. Nous espérons pouvoir à terme permettre à tous les éleveurs qui le souhaitent de bénéficier de l’insémination : cette technique permet de dégager du temps au niveau des élevages. Elle permet de planifier l’abattage et la commercialisation de la viande. Les éleveurs travaillent localement avec la race Hyla, une race moyenne adaptée aux conditions de vie sur du grillages. Le multiplicateur est EUROLAP. Nous avons donc mise en place un programme d’amélioration génétique. Nous faisons venir entre 800 et 1000 reproducteurs par an... «Nous bénéficions d’une aide au transport d’animaux reproducteurs (RSA) qui a malheureusement fortement diminué depuis 2011 regrette Yvan SALLARSAÏB. Un partenariat se développe donc avec la Martinique pour la réalisation d’un atelier de multiplication femelles.

Retrouvez cet article dans votre magazine Les Antilles Agricole n°29 !

Lu 734 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Trouvez : articles - vidéos - agenda

Date de publication

bouton abonnement gauche fr

videotheque portail fr

bouton dossiers fr

bouton annuaire agricole fr

bouton partenaires caraibe agricole fr

bouton agenda fr

petites annonces agricoles

Page Météo, recherche par ville, région, pays

↓  cliquez pour agrandir  ↓ pub footer 2

Inscrivez vous et recevez nos Newsletter spéciales

QUI SOMMES NOUS

Site d'information et d'actualité sur le monde Agricole de la Caraïbe. Rencontres avec les hommes et les femmes qui font la Ruralité dans la Caraïbe.
Innovation, recherche, environnement, biodiversité, produits pays, escale gourmande, bien-être … Découvrez la diversité de notre agriculture !

boutons partenaires footer

instagram footer

PUBLICITE

PhytoCenter site agricole caraibe