15 janvier

Prune de Cythère : un faux air austère ?

Écrit par 

Grand arbre aussi vert que ses fruits, le prunier de Cythère ne se donne qu’à celui qui vient le chercher… et souvent en hauteur ! Avec ses fruits à l’apparence austère, on confectionne un excellent jus dont on raffole aux Antilles. Mais pas seulement !

cynthere1Est-ce de l’île grecque de Cythère, où se trouve le sanctuaire d’Aphrodite que vient le prunier du même nom ? Rien n’est moins sûr. On le dit en tous cas originaire de Polynésie et de Mélanésie et très répandu en Asie du Sud-Est. Ce prunier de Cythère ou pommier de Cythère ou encore arbre de Cythère (Spondias dulcis) est le cousin du manguier et de l’anacardier ; ils sont tous trois issus de la famille des anacardiacées. Il est arrivé aux Antilles au 18ème siècle. Il n’a absolument rien à voir avec les prunes ou pommes « France » qui sont, elles, de la famille des rosacées.

Un grand, très grand arbre fruitier
Le prunier de Cythère est un arbre à feuilles caduques qui pousse sur des sols plutôt frais, voire humides, il fait en moyenne 12 m de haut mais il peut atteindre jusqu’à 20 mètres. Il existe aussi une variété de prunier nain nettement moins imposante. La croissance de cette espèce est plutôt rapide puisqu’elle donne ses premiers fruits généralement au bout de trois ans. Ces fruits poussent en grappes, ils sont verts puis jaune orangé, de forme oblongue, de 7 cm environ. Ils ressemblent à de petites mangues. Ils tombent encore verts et mûrissent ensuite en quelques jours. La chair qui est très juteuse s’accroche au noyau épineux. La peau est épaisse, pourtant on la conserve généralement pour préparer les jus.
Fruit, feuille, écorce…
La prune ou pomme de Cythère est très riche en eau (environ 80%) peu calorique (47 pour 100g), elle fournit des vitamines, C (26mg pour 100g), A, du fer, du potassium, du calcium, du sodium et des fibres. On peut la consommer de diverses manières, crue, cuite en confiture ou en compote, en jus, séchée…. Il faut savoir que les feuilles se consomment aussi, notamment en Asie, où elles sont mangées comme légume vert. L’écorce est préparée en tisane pour lutter contre la diarrhée. Verte, la prune de Cythère contient 10% de pectine, elle est utilisée pour assainir le foie et lutter contre les troubles intestinaux. A maturité, elle est aussi antianémique (du fait de sa teneur en fer), elle protège le système immunitaire et facilite le transit intestinal.
Sucré salé
La prune de Cythère verte peut être préparée en jus, sorbet, et en boisson légèrement pétillante. En Asie, le fruit vert est conservé comme condiment dans du vinaigre. Lorsque le fruit est mûr, il peut être cuit dans du sucre pour être utilisé en sirop (pour le ti-punch par exemple) ou en confiture. Mais il peut aussi bien sûr, être consommé tel quel. A noter que la confiture peut être préparée avec des prunes mûres aussi bien que vertes.

 

Lu 342 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Trouvez : articles - vidéos - agenda

Date de publication

bouton abonnement gauche fr

videotheque portail fr

bouton dossiers fr

bouton annuaire agricole fr

bouton partenaires caraibe agricole fr

bouton agenda fr

petites annonces agricoles

Page Météo, recherche par ville, région, pays

↓  cliquez pour agrandir  ↓ pub footer 2

Inscrivez vous et recevez nos Newsletter spéciales

QUI SOMMES NOUS

Site d'information et d'actualité sur le monde Agricole de la Caraïbe. Rencontres avec les hommes et les femmes qui font la Ruralité dans la Caraïbe.
Innovation, recherche, environnement, biodiversité, produits pays, escale gourmande, bien-être … Découvrez la diversité de notre agriculture !

boutons partenaires footer

instagram footer

PUBLICITE

PhytoCenter site agricole caraibe