La tendresse des pierres

Écrit par 

Sept hectares d'une nature intense au cœur de la Grande Vallée à Vieux-Habitants. Des paysages féeriques, un environnement envoûtant, des sentiers semés de roches volcaniques chargées d’énergie. Denis Poulain et Fabienne Rigaud accueillent à Dorgemont, tous ceux qui ont envie de communier avec la nature et qui attendent d’elle réconfort et parfois guérison.


dorgemont1Denis Poulain a hérité de cette terre. «Je me souviens que sur cette exploitation, mon père cultivait le cacao et le café. Il possédait un magnifique verger et des plantations vivrières. Il avait laissé en friche la partie haute du domaine, pour se cantonner à exploiter celle en contrebas, à proximité de la rivière. La production suffisait à faire vivre la famille. » La partie haute, c'est le domaine des tamarins des Indes, des bois de rose, des poiriers et des lipinis jaunes, mais c'est surtout un lieu magique. En 1990, lorsque Denis rachète le site à son père, il l'ignore. « Je m'étais alors accordé trois mois de vacances. J'ai commencé à m'imprégner de Dorgemont qui m'était totalement inconnu. Je m'asseyais sur les roches volcaniques en regardant l'horizon. Il me semblait trouver un nouveau sens à ma vie. Plus les semaines passaient, plus le lieu me happait et l'idée de rentrer me taraudait de moins en moins. » Finalement, Denis tire un trait sur sa vie citadine et se construit une case, sur les hauts de la propriété. C’était il y a 20 ans. Depuis, Denis et Fabienne ont extrait des dizaines des roches pour bâtir des murets en pierre, baliser des chemins, rendre accessibles les endroits les plus sauvages. Il ont taillé, élagué, coupé, ouvert des sentiers.
Un parcours initiatique
L'endroit est ouvert à tous à condition d’avoir pris rendez-vous. « Nous avons réussi à instaurer ce mode de fonctionnement explique Fabienne et tout le monde le comprend, car ici chacun a un besoin d’intimité, de tranquillité. Ce n'est pas simplement une randonnée dans la forêt tropicale, c'est avant tout une communion avec les paysages, les arbres, les roches qui jalonnent le parcours. Et c'est surtout un moment de retrouvailles avec soi-même. » Le siège de la sagesse, une énorme roche aux formes arrondies, n'est-il pas là pour le prouver ? Symboliquement, le maître des lieux invite ses visiteurs à s'y installer, à fermer les yeux, à respirer doucement, à ressentir la plénitude du moment et à vivre l'instant présent. Tout au long du parcours, se succèdent la pierre de la terre mère, la pierre de la fécondité qui n'est pas sans rappeler les menhirs du pays celtique. La pierre pour équilibrer les énergies a la particularité d'être lisse et plate comme si l'homme s'était évertué à la poncer. Plus loin, dominent la pierre de l'amour universel, la pierre brisée, la pierre de la sérénité... Au total, une quarantaine de roches toutes baptisées, comme les membres d'une même famille. Et c'est parce qu'un jour, des promeneurs se sont allongés ou assis sur telle ou telle pierre et ont ressenti la même impression de mieux-être, qu'elles ont trouvé leur appellation. Et même pour les esprits cartésiens, la halte à « l'œil du Gligli » ne peut que les subjuguer. Surplombant la rivière, au cœur de la coulée de la Grande Vallée, le promeneur éprouve le sentiment de s'être échoué dans un nid d'aigle. Installé confortablement au creux d'une roche, bercé par le chuintement du vent et les remous de la rivière, l'immobilité se vit comme un bonheur absolu, une fusion avec la nature, comme un sentiment parfait d'unité. L'œil du Gligli, c'est aussi le meilleur endroit pour découvrir le site dans son ensemble, 27 hectares où la nature domine et où l'homme tente modestement de trouver sa place.
Une concentration d’énergie tellurique
Il est possible, à en croire les spécialistes en géobiologie, que le site soit chargé d'énergie cosmo tellurique. Et cette quête du mieux-être, devenue mondiale, amène sur place, des visiteurs de tous les coins de la planète. Uniquement par le « bouche à oreille, » Dorgemont intrigue, fascine, inquiète aussi. Des scientifiques sont venus mesurer l’intensité des énergies, d’autres l’ont survolé en hélicoptère pour admettre l’existence d’un phénomène électromagnétique, très fort juste au-dessus du lieu. « Ici, dit Fabienne en riant, c’est un peu comme le système des cures thermales. Les roches et les pierres chargées d’énergie tellurique soulagent. Certains sont arrivés avec des nœuds en eux, et sont repartis légers. D’autres témoignent qu’ils ont enfin réussi à avoir un enfant après leur passage au cœur des pierres. Il n’est pas rare que des visiteurs se mettent à pleurer sans raison comme pour se décharger d’un trop plein d’émotion. En Allemagne, notre site est référencé. » Il ne s’agit surtout pas d’en faire un lieu sacralisé : pas d’offrande, pas d’autel ni de bougies, rien de mystique. Fabienne et Denis se veulent juste être les gardiens attentifs à sa préservation.
Qui sera le nouveau gardien de Dorgemont ?
Aujourd’hui, Denis a vieilli, il est fatigué. Lui et Fabienne remettent tranquillement le site en état après le passage de Maria et Irma. L’occasion pour eux de se dire qu’il est temps de passer la main. De trouver un repreneur qui aurait envie d’être à son tour le « gardien du temple » et de lui donner une nouvelle dimension. « Nous ne pouvons plus accueillir tous les visiteurs, nous sommes obligés de fermer certains jours et les gens sont déçus. Il y a encore tellement à faire mais pour cela, il faudrait une vraie structure et de nombreuses « petites mains ». Nous n’avons plus cette énergie physique aussi nous avons décidé de transmettre Dorgemont. Notre successeur aura peut-être une approche différente du lieu, mais dans tous les cas l’endroit vivra et c’est l’essentiel. »

Lu 487 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Trouvez : articles - vidéos - agenda

Date de publication

bouton abonnement gauche fr

videotheque portail fr

bouton dossiers fr

bouton annuaire agricole fr

bouton partenaires caraibe agricole fr

bouton agenda fr

petites annonces agricoles

Page Météo, recherche par ville, région, pays

↓  cliquez pour agrandir  ↓ pub footer 2

Inscrivez vous et recevez nos Newsletter spéciales

QUI SOMMES NOUS

Site d'information et d'actualité sur le monde Agricole de la Caraïbe. Rencontres avec les hommes et les femmes qui font la Ruralité dans la Caraïbe.
Innovation, recherche, environnement, biodiversité, produits pays, escale gourmande, bien-être … Découvrez la diversité de notre agriculture !

boutons partenaires footer

instagram footer

PUBLICITE

PhytoCenter site agricole caraibe