06 septembre

Le Musée du Café, une visite pleine de saveurs

Écrit par 

Depuis les années 90, le Musée du Café propose à ses visiteurs de découvrir l’histoire de cette petite graine qui, torréfiée, est à la base de la deuxième boisson la plus consommée au monde, après l’eau. Près de 15 000 curieux franchissent chaque année les portes de ce musée construit par la famille Chaulet et dont le fils, Philippe, nous propose la visite guidée.

Situé dans le bourg de Vieux-Habitants, le Musée du Café est très facile d’accès. La petite route qui y mène est bordée de beaux arbres et juste après le gros manguier, bien chargé en ce mois de juin, nous voilà devant l’entrée de ce bel édifice qui invite à la découverte.
C’est à la suite de la vente de l’Habitation La Grivelière, à la fin des années 80, que la famille Chaulet décide de revenir à la torréfaction et de recréer un musée du café, plus accessible que le site de la Vallée de la Grande Rivière, situé à 200 mètres de hauteur et à 7 kilomètres du bourg de Vieux-Habitants. Ils choisissent ce terrain de 6000 m² qui abritait une ancienne coopérative de café pour y recréer une habitation caféière.

Un peu d’histoire

Pour nous accompagner, Philippe Chaulet, fils. Le responsable des lieux prend le temps, tout comme son père Philippe – ancien maire, conseiller général et député de la 4ème circonscription, de conter aux visiteurs l’histoire de l’un des meilleurs cafés au monde, le café bonifieur. C’est en Martinique, puis en Guadeloupe que les premiers caféiers arrivent dans les Amériques, en 1721, grâce à Gabriel de Clieu, capitaine d’infanterie. C’est depuis nos îles que le café se répand dans la Caraïbe et c’est donc de chez nous qu’est issu le fameux « Blue Mountain » de la Jamaïque, considéré comme le caviar des café, et vendu à prix d’or. C’est cette histoire méconnue que propose de découvrir le Musée du Café. Trois bâtiments y sont aménagés. Le premier sert d’accueil et abrite une bonifierie et une boutique, le second des objets d’antan et des machines jadis utilisées pour la récolte et la torréfaction du café. C’est dans ce bâtiment central du musée que l’on apprend, à travers les panneaux accrochés aux murs, toute l’histoire du café et de son exploitation en Guadeloupe.

Des aménagements prévus

Si le Musée du Café témoigne de l’histoire de cette production en Guadeloupe, il présente également sa réalité et au terme de son parcours, le visiteur accède à l’usine de production des cafés Chaulet. Dans ce 3ème bâtiment, des machines modernes qui contrastent avec celles croisées quelques minutes plus tôt, mais qui permettent de produire un café 100% Arabica, dans la pure tradition du café bonifieur de Guadeloupe, assure Philippe Chaulet.
Mais d’ici quelques temps l’usine de production sera transférée en face du musée pour permettre d’agrandir le jardin et l’espace de visite. Les propriétaires des lieux prévoient également de créer un arboretum mangue pour accueillir 130 variétés de manguiers afin de préserver ces arbres fruitiers.
Les visiteurs du musée sont à 80% des touristes, présents essentiellement durant la haute saison de novembre à mai et des élèves des différentes écoles de l’archipel. Mais à la période des grandes vacances, ce sont surtout les Antillais qui profitent des charmes des lieux en famille et s’attardent au bord de la rivière qui coule à proximité du musée.

Le Musée du Café est ouvert à la visite tous les jours de 08h30 à 17h00.
www.cafe-chaulet.com

 

Lu 42 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Trouvez : articles - vidéos - agenda

Date de publication

bouton abonnement gauche fr

videotheque portail fr

bouton dossiers fr

bouton annuaire agricole fr

bouton partenaires caraibe agricole fr

bouton agenda fr

petites annonces agricoles

Page Météo, recherche par ville, région, pays

Inscrivez vous et recevez nos Newsletter spéciales

QUI SOMMES NOUS

Site d'information et d'actualité sur le monde Agricole de la Caraïbe. Rencontres avec les hommes et les femmes qui font la Ruralité dans la Caraïbe.
Innovation, recherche, environnement, biodiversité, produits pays, escale gourmande, bien-être … Découvrez la diversité de notre agriculture !

boutons partenaires footer

instagram footer

PUBLICITE